Jeux vidéo : Les boîtes à butin et leur danger d’addiction


Les boîte à butin (Loot Box) brouillent les frontières entre les jeux et les jeux d’argent. Dans le présent article, nous identifierons ce que sont les boîtes à butin, leurs dangers cachés et leur risque de dépendance.

Ces dernières sont apparues dans les jeux au début des années 2010. Aujourd'hui, elles figurent dans la plupart des jeux, notamment les jeux gratuit -free-to-play, comme moyen de monétisation.

Mais que sont exactement les boîtes à butin, comment sont-elles conçues et pourquoi sont-elles dangereuses pour les joueurs ?



Que sont les boîtes à butin ?


Les boîtes à butin sont des biens virtuels qui contiennent des objets et des récompenses dont les joueurs peuvent profiter. Les Loot box sont aussi connus sous les noms “Crates”, “Bundles”, “Packs” or “Cartons”. Il peut s'agir d'objets cosmétiques, qui améliorent le personnage du joueur ou lui donnent un avantage pour gagner par exemple : une nouvelle coupe de cheveux, une nouvelle capacité corporelle...aussi connus sous le nom « Skins ».


Les joueurs ont la possibilité d'acheter des boîtes de butin avec de la monnaie virtuelle (achetée avec de l'argent réel) ou de les gagner en jouant. Cette fonctionnalité encourage les joueurs à jouer plus souvent et plus longtemps, car plus ils jouent, plus ils peuvent en obtenir. Par ailleurs, si le temps est limité, ils peuvent dépenser de l'argent pour contourner les exigences de temps du jeu.


Parfois, les objets contenus dans ces coffres à butin sont verrouillés et doivent être déverrouillés à l'aide d'une clé, comme dans Counter-Strike : Global Offensive. Une clé est achetée avec de l'argent réel pour ouvrir une boîte à butin gagnée en jouant.

Les articles présents dans les boîtes à butin ont des différences de rareté, allant de l'article de base à celui qui est rare, voire exceptionnel. Plus un objet est rare, plus vous devrez dépenser d'argent pour le gagner, ou plus il sera cher à acheter sur des marchés tiers. Certains objets peuvent souvent être vendus pour des milliers de dollars réels.


Dans certains jeux, il est possible de revendre ou même de parier des objets achetés ou gagnés sur des places de marché tierces pour de l'argent réel, ce qui entraîne une culture toxique des jeux d'argent dans ces jeux. Ce phénomène est appelé « Skin Gambling ». Des pays, comme le Royaume-Uni, ont demandé que les boîtes à butin soient classées dans la catégorie des paris, ce qui permettrait de remédier à ce problème. Les boites à butin sont interdites en Belgique et aux Pays Bas.



Les boîtes à butin sont « addictives »


Les boîtes à butin agissent comme un "coup de pouce psychologique" qui encourage les gens à acheter d'autres boîtes et à commencer les jeux d’argent dans la vie réelle.

En ce sens, ils sont similaires aux machines à sous et autres produits de jeu, car les joueurs risquent de l'argent pour avoir une chance d'obtenir une récompense. Et ont un effet sur votre cerveau similaire à celui des machines à sous (Whyte, 2019) :


  • Les prix sont distribués de manière aléatoire

  • La valeur des prix est variable.

  • Des signaux sonores et visuels similaires.

  • Elles fournissent une incertitude qui incite les joueurs à continuer.

  • Elles attirent les individus qui sont psychologiquement vulnérables et qui sont ouverts à l'idée de jouer et de dépenser de l'argent dans le jeu.


L’utilisation du mécanisme de la « Récompense variable intermittente » dans les jeux vidéo est très controversée. C’est ce même mécanisme qui rend les machines à sous extrêmement addictives. Avec le développement de la technologie et des réseaux sociaux, les sociétés de jeux sont devenues plus habiles à cibler les joueurs vulnérables. Par exemple, certains développeurs de jeux utilisent les données des réseaux sociaux pour détecter les joueurs qui sont ouverts à l'achat de contenu dans le jeu et leurs intérêts particuliers afin de répondre à ces intérêts et de les rendre plus intéressés par l'achat.



loot box boite à butin dépendance aux jeu vidéo


Prédominance des boîtes de butin


Les boîtes à butin sont présentes dans la grande majorité des jeux modernes, notamment :


58 % de tous les jeux vidéo de la boutique Google Play

59 % des meilleurs jeux iPhone

36 % des jeux de la boutique Steam

1 % des jeux Android pour les 12 ans et plus

9 % des jeux iPhone pour les plus de 12 ans.


En outre, ces pratiques sont présentes dans 93 % des jeux classés 12+, et 40 % des joueurs ont ouvert au moins une fois des boîtes à butin dans leur historique de jeu. Ces statistiques montrent l'ampleur de cette pratique dans les jeux vidéo et leur risque pour les jeunes vulnérables aux problèmes de jeu.



La dépendance aux boîtes de butin


Ce phénomène est en train de se normaliser dans les jeux vidéo, et les développeurs exploitent les joueurs qui sont vulnérables. Les histoires de personnes luttant contre la dépendance aux loot boxes sont régulièrement présentées dans les médias.


Les dépenses excessives liées aux boîtes à butin sont un problème si important qu'une étude de la Royal Society of Public Health a révélé que plus d'un jeune joueur sur dix s'endette en achetant des boîtes à butin. Elle a également constaté que 15 % des jeunes joueurs avaient pris de l'argent à leurs parents sans leur permission pour acheter ces boîtes mystérieuses.


Cette addiction concerne en majorité les étudiants et les jeunes joueurs, mais aussi les joueurs plus âgés. À Singapour, des histoires d'addiction aux boîtes à butin ont été révélée au grand jour : un joueur ayant dépensé 20 000 dollars de l'argent de ses parents en boîtes mystérieuses. Les parents doivent être prudents et surveiller les dépenses effectuées par leurs enfants dans les jeux.



Les jeux, les paris et les boîtes de butin


De nombreux facteurs tendent à montrer que les joueurs à risque sont ceux qui sont le plus exposés aux jeux d'argent compulsifs.


L'un de ces indicateurs est lié au fait que l'industrie du jeu se concentre davantage sur les personnes qui jouent de plus en plus et qui ont déjà des habitudes de dépendance. En conséquence, ils les considèrent comme les plus susceptibles d'acheter des boîtes à butin.

Les experts du secteur estiment que les "5 % de joueurs cruciaux" dépensant entre 70 et 100 dollars par mois en boîtes à butin représentent le public idéal sur lequel se focaliser. Les entreprises de jeux vidéo concentreront donc leurs efforts de marketing sur ces 5 % de joueurs, ce qui entraînera une aggravation des problèmes potentiels liés aux jeux vidéo et aux jeux d'argent.


Les développeurs de jeux nieront que les boîtes à butin sont dangereuses. Or, toutes les preuves pointent dans la direction opposée.


Des recherches, menées par l'Université de Wolverhampton (Close & Lloyd, 2021) et l'Université de Plymouth au Royaume-Uni, ont révélé que :


  • 93 % des enfants jouent régulièrement à des jeux, et 25 à 40 % ont déjà acheté une loot box.

  • Environ 5 % des acheteurs de boîtes à butin dépensent plus de 100 dollars par mois (ou l'équivalent local).

  • Près d'un tiers de ces 5 % de dépensiers entrent dans la catégorie des "joueurs à problèmes".

  • 12 des 13 études sur le sujet ont établi des liens "non ambigus" avec les comportements de jeu problématiques.


Toutefois, malgré de nombreuses études sur le sujet, il s'agit encore d'un phénomène nouveau, et davantage de recherches sont nécessaires pour établir un lien définitif entre les jeux et le jeu.


La dépendance aux boîtes à butin peut inciter la personne à mentir, emprunter et voler. Outre le coût financier, elle peut entraîner les symptômes classiques de la dépendance, notamment des sautes d'humeur, des problèmes de sommeil et un impact sur la vie sociale.


Si vous constatez que votre enfant dépense de l’argent dans les jeux vidéo, il est important de comprendre à quoi sert cet argent afin d’éviter une dérive vers le jeu d’argent ou le skin gambling.



Sources :

https://gamequitters.com/loot-box-addiction/#:~:text=from%202020%2C%20loot%20boxes%20connect,of%20the%20most%20effective%20ones.xx

https://medium.com/@theroarbots/the-dangers-of-video-game-loot-boxes-85768e2b5602

https://www.rsph.org.uk/about-us/news/over-1-in-10-young-gamers-get-into-debt-because-of-loot-boxes.html


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout