COMMENT AIDER UNE PERSONNE QUI SOUFFRE D’ANXIÉTÉ ?





Quand l’anxiété s’installe, elle peut avoir des conséquences néfastes sur la vie personnelle et professionnelle. Les symptômes de l’anxiété sont le plus souvent une accélération du rythme cardiaque, des troubles du sommeil, transpiration et, parfois, des difficultés à respirer ou une mise en retrait. En temps normal, ces symptômes sont ponctuels et disparaissent rapidement. Lorsqu’elles s’installent, au point de perturber le quotidien, d’entraîner des arrêts de travail et de générer un sentiment permanent d’insécurité, on parle de trouble anxieux.


Si un de vos proches souffre d’anxiété, il peut être difficile de savoir quoi faire. Votre proche est anxieux et stressé, mais lui dire «Tout ira bien » ne semble qu’empirer les choses.

Peu importe la cause de l’anxiété, du stress ou de l’inquiétude, comprendre ce qui se passe et être compatissant est la clé pour apprendre à aider votre proche.


Nous ressentons et exprimons tous nos émotions de différentes manières. Apprendre à aider une personne souffrant d’anxiété signifie ne pas faire de suppositions. Si un ami anxieux vient à vous, demandez lui comment il se sent au lieu de supposer. Demandez-lui de décrire sa situation, son état d’esprit, ses pensées, laissent de la place à une meilleure compréhension de la situation.


Voici des conseils pour aider une personne souffrant d’anxiété sans devenir anxieux(se) vous-même :


Encouragez la communication


Une communication efficace implique un donnant-donnant des deux parties. Malheureusement, ceux qui éprouvent de l’anxiété peuvent ne pas être en mesure de communiquer ouvertement et clairement.


Lorsqu’ils sont anxieux ou contrariés, beaucoup de gens ont tendance à se replier sur eux-mêmes. Ce « retrait » peut ressembler à un rejet, une prise de distance. Assurez-vous de maintenir une communication avec la personne en proposant de l’écouter. Cela permet à la personne de savoir que vous êtes là, que vous vous souciez de sa situation et qu’elle peut compter sur vous.



Evitez de juger


Lorsqu’une personne anxieuse vous décrit ses sentiments, votre réaction immédiate pourrait être de les négliger, les diminuer, et expliquer à la personne que son angoisse n’est pas justifié.


Prenez le contrôle de vos propres sentiments et éviter d’exprimer votre opinion. Pour la personne anxieuse, ce qu’elle ressent et pense est très réel. Au fur et à mesure qu’elle se confie à vous, de nouvelles angoisses feront surface – y compris l’anxiété que vous pourriez la juger. Écoutez ce que votre proche vous dit. Comprenez que ce que vous pourriez rejeter comme une peur irrationnelle est très réel pour elle.



N’essayez pas de trouver une solution instantanée


Bien qu’il soit tentant d’essayer de changer leur perspective avec des phrases comme

«Calme-toi » ou « Ce n’est pas grave », ce type de commentaire donne l’impression que vous ne vous souciez pas de la personne. Elle a déjà entendu ce genre de conseil et a sans doute essayé de les suivre. Apprendre à aider quelqu’un qui souffre d’anxiété signifie de pratiquer vos compétences d’écoute profonde pour découvrir ce dont elle a vraiment besoin.


La personne ne souhaite peut-être pas que vous tentez de régler son problème. Elle voudrait peut-être simplement que vous soyez présent pour l’écouter, alors contentez -vous d’apporter de la stabilité et perspective au lieu de vous proposer en sauveur.



Aidez la personne à changer son état d’esprit


La recherche montre nos émotions sont liés à notre état physique et comportemental.

Par exemple, une respiration rapide et superficielle peut produire des sentiments léthargiques ou déprimés, tandis que le maintien d’une bonne posture et la respiration profonde aident à produire des sentiments de maitrise, calme et de bien-être. En conséquence, vous pouvez changer votre état d’esprit (arrêter le cycle de l’anxiété) par la pratique de certains exercices physiques. Lorsque la personne a une attaque de panique ou de stress rappelez-la de respirer profondément et de mettre son corps en position de repos. Apprenez-vous- même des techniques de relaxation ou des exercices de respiration pour pouvoir aider votre proche à retrouver le calme.





Pratiquez la compassion


Lorsque vous aidez quelqu’un souffrant d’anxiété, vous devez éviter de prendre la situation personnellement. Rappelez-vous, l’anxiété de cette personne est à propos d’eux, pas de vous. Cela peut être particulièrement difficile lorsque la personne avec qui vous partagez votre vie lutte contre l’anxiété et se retire physiquement ou émotionnellement. Montrez-la que vous êtes là pour elle, mais rappelez-vous qu’elle peut avoir besoin de travailler sur certaines de ses émotions seule.


Si la personne exprime le besoin d’être seule, ne vous sentez pas contrarié ou frustré. Prenez du recul et faites-la savoir que vous êtes disponible si et quand elle a besoin de parler.



Prenez soin de vous


Parfois, lorsque nous voulons aider les autres, nous oublions de prendre soin de nous-mêmes. Cela peut entraîner de la fatigue et du ressentiment. Prenez le temps de répondre à vos propres besoins afin de ne pas vous épuiser.




Créez un réseau de soutien


Soutenir votre proche est indispensable, cependant, vous ne pouvez pas être disponible 24/24. Si vous constatez que la personne est vraiment en difficulté voire suicidaire, vous devriez lui suggérer de consulter un psychologue ou un coach selon la gravité de la situation. Assurez-vous également de créer un réseaux d’amis et de famille autour de la personne pour prendre le relais.












Comment le coaching peut soulager l’anxiété ?


En effet, la première cause de l’anxiété est l’impression d’avoir une tonne de choses à faire sans savoir ce qu’il faut faire. Le coaching peut soulager l’anxiété, en aidant à mettre de l’ordre dans les priorités.


La clé du coaching contre l’anxiété, c’est de définir avec le client ses propres objectifs. Ainsi, le rôle du coach n’est pas de dicter ce que qu’il faut faire. Il sera un guide pour aider la personne anxieuse à mettre de l’ordre dans ses pensées. En ayant une image claire des options et des points bloquants, il est plus facile d’avancer.


Le coaching peut aider à découvrir les raisons sous-jacentes à l’anxiété – une première étape cruciale pour maîtriser sa peur. Cela peut également aider à développer des outils à utiliser pour maitriser l’anxiété, faire face à des situations stressantes et trouver de nouvelles et meilleures façons de débloquer la situation.


Grâce à son expérience et à sa formation, le coach en anxiété peut apporter des outils concrètes pour apprécier et vivre le moment présent.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout